19 Adar II 5779‎ | 26 mars 2019

Netanyaou repousse les pressions de son aile droite en faveur de Maalé Adoumim

View of Homes of the Bedouin Jahalin tribe and the Israeli settlement of Maale Adumin, in the West Bank on January 4, 2017. Photo by Yaniv Nadav

Lors de la réunion du groupe parlementaire Likoud à la Knesset, Binyamine Netanyaou a affirmé que l’heure n’était pas à des initiatives « instinctives » ni à des « diktats ». Répondant à Naftali Benett qui lui avait suggéré de profiter de l’entrée en fonction de Donald Trump pour annexer la ville de Maalé Adoumim à Israël, le Premier ministre a précisé : « Je ressens parfaitement l’espoir que l’arrivée de Trump suscite auprès de nombreux Israéliens. Et je la comprends. Nous sommes effectivement à la veille d’opportunités capitales pour la sécurité d’Israël. Mais cela exige de nous une réelle forme de responsabilité afin de ne pas rater ce rendez-vous et ces opportunités. L’heure est à la diplomatie responsable et réfléchie entre amis » a ajouté Mr Netanyaou. D.H.