23 Sivan 5779‎ | 26 juin 2019

Créteil : Soirée dhommage au Grand Rabbin Sitruk Zatsal

La communauté de Créteil ainsi que le Collel Avré’him et le Beth Hamidrach de cette banlieue parisienne se sont unis pour organiser une soirée exceptionnelle en hommage au grand Rabbin Yossef ‘Haïm Sitruk, en présence de la Rabbanit Sitruk et avec la participation du Rav Yaakov Sitruk.
Cette soirée aura lieu le mercredi 1er Février, à partir de 20 h 30, à la grande synagogue Kiryat El. L’idée dorganiser un tel événement émane du Rav Chlomo Sénior, grand Rabbin de Créteil, ainsi que de Rav Yossi Amoyelle, directeur du Collel de Créteil et du Rav Chmouel Lévy, sous-directeur du Collel. Rav Chlomo Sénior tient à préciser que cette initiative ne constitue pas un projet isolé de la communauté de Créteil, mais qu’elle sinscrit dans un ensemble de diverses démarches entreprises en hommage au Rabbin Sitruk, dans les communautés de France. En effet, chaque Juif français a, d’une manière ou d’une autre, bénéficié du travail colossal et du combat perpétuel du Rabbin Sitruk Zatsal en faveur des membres de la communauté. Le Rabbin Sitruk a œuvré sans relâche, avec courage et détermination, pour donner un nouvel élan au judaïsme français, pour lui faire découvrir la beauté de la Torah, tout en témoignant beaucoup d’amour et de bienveillance à légard de chaque âme juive. Rav Chlomo Sénior souligne que « le Rabbin Sitruk était aimé et respecté de tous » et a profondément marqué nos communautés. De plus, « si l’on a souvent loué ses talents d’orateur et son humour, n’oublions pas également de signaler la profondeur de sa pensée, la richesse de ses conférences, l’authenticité de ses messages et son assiduité à l’étude ».
La particularité de cette soirée tient du fait que chaque intervenant a entretenu un lien étroit avec le grand Rabbin Sitruk. Ainsi, le Rav Chlomo Sénior a travaillé à ses côtés pendant une vingtaine dannées. Quant au Rav Chimon Charbit, Dayan à Créteil, il était membre du Beth-Din de Neuilly, fondé par le Rabbin Sitruk, et dans lequel siégeaient deux autres Dayanim d’Israël : le Rav Gross et le Rav Zafrany. Quant à Rav Zéév Paperman, Roch Collel de Créteil, il a connu le Rabbin Sitruk, dans mes années 80, à Marseille, et a été ensuite sa Havrouta à Créteil. Pour le Rav Yossi Amoyelle, trois raisons spécifiques expliquent sa relation particulière avec le Rabbin Sitruk. Alors qu’il nétait pas encore Bar-Mitsva, il la d’abord connu dans les années 70, à Strasbourg, où Rav Sitruk s’occupait des jeunes avec un dynamisme remarquable. De plus, Rav Yossi Amoyelle se sent attaché à lui car il était un véritable ami de son père, Rav Jean-Paul Amoyelle, fondateur des institutions Ozar Hatorah. Le Rabbin Sitruk était toujours disposé à l’aider pour intervenir auprès des autorités ou du Ministère de l’Education. Enfin, Rav Yossi Amoyelle rappelle : « J’ai eu la chance et le mérite que le Rabbin Sitruk vienne étudier (avec Rav Paperman) au Collel, deux fois par semaine pendant 4 ans. Nous étions impressionnés de voir le Rabbin Sitruk se concentrer dans les Sougyot, en se considérant comme un Avrekh, sans aucune prétention, avec modestie et simplicité. Je tiens aussi à remercier Ephraïm Sitruk qui accompagnait toujours son papa au Collel. Nous espérons vivement entendre quelques mots de sa part lors de cette prochaine soirée. » Et Rav Chlomo Sénior de souhaiter « que le souvenir du Rabbin Sitruk Zatsal soit une source de bénédictions pour l’ensemble de la communauté ! »

Yokheved Levy