2 Tishri 5781‎ | 20 septembre 2020

Les plus belles enchères des fêtes

A l’ère actuelle, grâce aux technologies modernes et au numérique, les nouvelles monnaies suscitent une curiosité et un intérêt accrus. Parmi ces modes de paiement dématérialisés, il y en a un qui fait de nombreux adeptes. Combinant une approche authentique et innovante, il propose comme unité d’échange… des heures de Limoud. Le concept prend forme il y a un an durant les fêtes de Tichri au centre Lev Kalisher – Tel Aviv. Rav Avraham Lemmel Chlita, qui se tient à la tête de la communauté, propose aux fidèles de régler leurs promesses de dons en heures de Limoud (qu’ils doivent étudier eux-mêmes !) et ces derniers ne se font pas prier, 200, 400, 900 heures et plus d’étude par an… le challenge ne fait pas peur. Hommes, femmes et enfants s’engagent dans la partie.

La communauté francophone Lev peut s’enorgueillir de la présence journalière d’un Collel comptant une dizaine d’Avrekhim sous l’égide du Rav Simha Buchinger Chlita. Ces derniers créent et maintiennent un élan et une émulation autour de l’étude, par leur présence quotidienne et dévouée. Nombre de groupes d’études se sont ainsi formés rassemblant autour de la même table ou de la même vidéoconférence Avrekhim temporaires et permanents.

La route n’aura pas été de tout repos. Il aura fallu tenir le rythme de son engagement, participer aux cours hebdomadaires (ou les rattraper le cas échéant), être fidèle à son partenaire d’étude, ne pas se laisser décourager par des débuts parfois un peu ardus, se laisser tenter par le défi de la découverte, creuser et s’accrocher à la Guemara jusqu’à parvenir à en extraire la douceur. Mais à l’heure du bilan annuel, le résultat positif et la satisfaction qui l’accompagnent sont au rendez-vous. Quelle fierté pour la communauté de compter parmi elles ces hommes, ces femmes et ces familles persévérantes, déterminées et surtout, transformées par l’étude ! Pour célébrer cette conclusion et exprimer son soutien et sa joie, les membres de la communauté se sont rassemblés le 8 Tichri pour un Siyoum mémorable. Près de 350 personnes se sont déplacées pour l’honneur de la Torah et de ceux qui l’étudient. Le Richon Letsion Rav Its’hak Yossef Chlita a succédé au Gaon Rav Mordehaï Auerbach Chlita (qui dirige la communauté Avir Yaakov à Tel Aviv) pour une allocution d’une quarantaine de minutes durant laquelle il a encouragé les étudiants dans leur projet et les a enjoints de combiner l’étude de la Guemara à l’approfondissement de la Halakha. Il a ensuite remis les diplômes à chacun des participants et leur a adressé ses bénédictions.

Le Rav Zander Chlita, de la communauté de Gour à Tel Aviv, a également participé à ce bel évènement et a fait part de son enthousiasme de vivre le renouveau juif à Tel Aviv, tout comme l’avait fait le Rav Auerbach qui a insisté sur la mission des juifs francophones : allumer et éclairer l’âme de la ville. Pour conclure, les lauréats ont partagé les mots de Torah tirés de leur étude avant de procéder au Siyoum. Nombreux sont ceux qui, émulés par l’énergie de cette cérémonie, se sont décidés à rejoindre le projet et se sont engagés pour des heures d’étude. L’année à venir s’annonce riche, de par l’épanouissement personnel et le renforcement spirituel qui découleront du Limoud. Contrairement aux autres monnaies, ces heures d’étude garantissent bonheur, paix intérieure et renforcement des liens familiaux et amicaux – « le produit est consommé en ce monde et le capital reste intact pour le monde à venir » (Michna Péa 1 ; 1) Si vous aussi, souhaitez faire partie de ce projet et rejoindre le Collel, contactez Rav Simha (au 0504192031)

Y.LEVY