29 Nisan 5781‎ | 11 avril 2021

Ecole CDH « cours David et Hanna »

La méthode positive

Comment est née l’école CDH ? Ayant constaté que de plus en plus d’enfants ne trouvent pas leur place dans le système scolaire classique, trois mamans se sont mobilisées pour créer une structure novatrice. Celle-ci se veut être à la fois un lieu d’apprentissage, un lieu de socialisation, mais aussi un lieu de vie. Son objectif : proposer une école juive pleine de vie, d’amour de son prochain, et ainsi, redorer l’image de l’école tout en conservant un enseignement de qualité nécessaire à l’avenir de ses élèves. Ses moyens : création de deux classes à très petits effectifs dédiés aux enfants présentant des troubles d’apprentissage (tels que dyslexie, dyspraxie…), troubles de l’attention ou de comportement. Aujourd’hui, de plus en plus d’enfants sont touchés par ce type de difficultés. Or, chaque enfant, quel qu’il soit, doit avoir sa place et sa chance à part entière à l’école. Il dispose d’une Néchama particulière qui nécessite une certaine adaptation de la part du système éducatif. Ainsi, CDH propose une pédagogie et un rythme spécifiquement adaptés aux enfants présentant les troubles évoqués. Son programme a une base commune à celui de l’académie, mais est allié aux interventions de thérapeutes et d’éducateurs spécialisés dans les troubles scolaires. Grâce à un environnement bienveillant et de faibles effectifs (maximum 7 enfants par classe), CDH assure une vie scolaire répondant aux besoins spécifiques de ses élèves quelle que soit l’intensité ou la diversité de leurs troubles.

CDH constitue une école intermédiaire dans la mesure où elle permet aux élèves, au terme de 2 à 4 ans, d’atteindre le niveau d’autonomie requis pour réintégrer un établissement classique. L’un des points forts de CDH réside dans le suivi personnalisé de l’enfant tout au long de l’année, qui s’effectue en collaboration avec l’équipe pédagogique et l’équipe paramédicale. L’intervention des professionnels est déterminée en fonction des besoins de chacun. L’équipe de CDH comprend une psychologue, une orthophoniste, une psychométricienne, une praticienne de la méthode Feurstein/ PEI et Raviv et une praticienne de Neurofeedback Dynamique. Tout ce travail est encadré par une discipline positive qui redonne la place à l’enfant et le fait participer à la vie scolaire. Aussi, l’accent est mis sur le respect de l’enfant qui est le vecteur de l’acquisition d’une confiance en soi et de l’estime de l’autre. Par ailleurs, CDH aide l’enfant à découvrir ses émotions et à développer ses liens avec ses camarades par le biais de diverses activités telles que le théâtre, la musique, les arts plastiques ou le jardinage. Pour finir, rappelons que Lev Tov soutient l’action de CDH et que le CASIP y est également impliqué pour accompagner les familles.