17 Kislev 5780‎ | 15 décembre 2019

Fin du Congrès des Chlou’him de Habad

Réunis à l’hôtel Nir Etzion, les Chlou’him Habad d’Israël n’avaient jamais vécu une telle expérience. Rassemblés durant trois jours autour d’un programme riche et varié, chaque chalia’h du Rabbi s’est enrichi des expériences des autres, grâce à des conférences, des ateliers, des cours et autres débats. La cérémonie d’ouverture s’est tenue sous le signe de la venue prochaine du Machia’h et dans la perspective de préparer le monde à ce moment, comme le préconisait le Rabbi de Loubavitch. Des centaines de délégués se sont ainsi retrouvés pour partager les fruits de leur action à travers le pays. Des discussions se sont tenues sur les actes à réaliser afin d’hâter la venue du Machia’h. Le deuxième jour a été marqué par un cours, où les nouveautés et les perspectives nouvelles de la mission des délégués ont été évoquées : un programme de Bar Mitzva novateur, un nouveau standard Habad de qualité pour les Tefilin et les mézouzot, la création d’un fonds pour les délégués à hauteur d’un million de shekels pour le moment, et d’autres projets. Tous les chlou’him se sont ensuite réunis pour la photo de famille avec ses 63 nouveaux délégués depuis l’année dernière. Les délégués ont pu assister à plusieurs cours, dont un atelier avec le Magen David Adom et une formation sur la collecte de fonds. La soirée s’est poursuivie par une réunion autour des Beth Habad qui doivent devenir le coeur des villes où ils se trouvent et qui a eu un franc succès. On a également évoqué la révolution vécue par les jeunes du Mouvement Loubavitch dirigés par le Rav Israël Ashkenazi qui a présenté le profil du nouveau délégué des missions locales. Un nouveau projet a été
présenté : celui d’une école du judaïsme et de la Halakha pratique. Le troisième jour était consacré à « La communauté et moi », sur la gestion moderne des communautés. Les chlou’him se sont ensuite séparés, pleins de force et de motivation renouvelée vers leur nouvelle mission.
M. S.