8 Kislev 5779‎ | 16 novembre 2018

La Fedération des Associations Sépharades : Hessed et Hasbara

Après avoir représenté la Fédération des Associations Sépharades de France au Paesidium de la Fédération Sépharade Mondiale puis au Vaad Hapoel de l’OSM, du 22 au 24 octobre, André Derhy président de la FASF a, comme chaque année depuis 10 ans, organisé, le jeudi 25 octobre les Bar et Bat mitsva d’une quarantaine de jeunes garçons et filles israéliens issus de milieux défavorisés, en présence de nombreuses personnalités. L’office de chaharit s’est déroulé dans la synagogue Istambouli contiguë à celle de rabbi Yohanan ben Zakaï, une des 4 synagogues sépharades de la Vieille ville restaurées de leurs ruines après juin 1967. Après les traditionnelles photos devant le Kotel voisin, une centaine d’invités ont accompagné les enfants au repas de fête qui leur était offert dans une belle salle de Talpiot avec une animation musicale. Chacun des enfants a eu droit à son traditionnel cadeau ainsi qu’à une enveloppe supplémentaire offerte cette année par un généreux donateur présent à la fête. Mais ce n’est pas tout : la FASF a également subventionné un voyage d’information initié pour la seconde année consécutive par l’association IMPACT qui oeuvre pour améliorer l’image de marque d’Israël. André Derhy et Alexandra Glanz, présidente d’IMPACT ont en effet accueilli un groupe «d’Influenceurs» pour un séjour de 5 jours qu’ils ont photographié, commenté très favorablement et surtout «partagé» avec des centaines de milliers de followers. Il convient de souligner que la FASF et IMPACT ont estimé que la présence de ces Influenceurs en Israël pourrait contribuer à neutraliser les commentaires souvent négatifs sur Israël que l’on trouve dans les médias plus classiques…

M.D.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire