15 Iyyar 5779‎ | 20 mai 2019

Israël ne parvient pas à atteindre les objectifs de dessalement d’eau

La construction de deux usines de dessalement supplémentaires, l’une en Galilée occidentale et l’autre à Sorek, à 15 km au sud de Tel Aviv, est essentielle pour le secteur israélien de l’eau qui souffre depuis cinq
années consécutives d’une sécheresse exceptionnelle, notamment dans le nord du pays. L’objectif de production d’ici 2030 est de 1 100 millions de mètres cubes par an, soit près du double de la production actuelle. Les usines de dessalement traitent présentement 585 millions de mètres cubes par an, soit 70 % de toute l’eau fournie aux ménages et aux communautés. La plus récente installation a été mise en service en 2015. Le non-respect du calendrier de construction d’au moins une usine de dessalement mènerait à une situation d’urgence, l’Autorité de l’eau devant réduire l’approvisionnement destiné à l’agriculture. En outre il y a deux mois et demi, approuvant le plan d’économie d’eau en période de sécheresse, le gouvernement a prévu pour la première fois, de ravitailler le Kinneret qui a atteint une baisse sans précédent.

N. G.