21 Adar 5781‎ | 5 mars 2021

Tamar Abessira, No4 sur la liste électorale Yérouchalaïm Tatsliah : « Zeev Elkin est le seul capable de rendre Jérusalem plus belle et je suis fière d’être à ses côtés »

En quelques années, Tamar Abessira s’est imposée comme l’une des figures dominantes dans la communauté francophone de Jérusalem et surtout comme l’une des proches conseillères du maire sortant, Nir Barkat. Aujourd’hui c’est donc presque naturellement qu’elle a rejoint l’équipe la plus rapprochée de celui qui est considéré par plusieurs sondages comme le probable prochain maire de Jérusalem. Elle détaille à Haguesher ses sentiments et ses défis.

Haguesher : Tamar Abessira, pourquoi avez-vous décidé de vous engager aux côtés de Zeev Elkin dans la course à la mairie de Jérusalem ?
Tamar Abessira : Comme vous le savez, il y a 5 ans le maire de Jérusalem Nir Barkat m’a invitée à travailler à ses côtés et m’a proposé le poste de Conseillère des affaires francophones de Jérusalem, après avoir figuré sur la liste « Yerouchalaïm Tatsliah » des conseillers municipaux qu’il présentait. Et cela seulement, 5 ans après avoir fait mon Alya. Durant ces 5 années j’ai beaucoup appris et compris le fonctionnement de tous les services croisés. Grâce au soutien inconditionnel du Maire j’ai réussi à mettre en place un grand nombre de projets qui profitent à ce jour à la population francophone de la capitale comme l’accueil en français, l’introduction du choix de la langue française sur le site officiel de la mairie par le biais de la création de postes au département digital, le salon de l’Alya à Jérusalem qui a lieu à Paris, les médiateurs dans les écoles et bien d’autres projets encore. Au regret de Nir Barkat qui
aurait souhaité que je l’accompagne dans sa nouvelle vie politique à la Knesset, je ne me suis pas posé la question de continuer ou non. Il m’a donc paru tout à fait naturel d’accepter la proposition du Ministre Zeev Elkin, à savoir garder mon poste actuel, mais également figurer à la 4e place de la même liste Yerouchalaïm Tatsliah. Alors à la question pourquoi avoir accepté de m’engager je répondrai plutôt, avoir voulu continuer !
– Pourquoi Elkin a quitté un poste de ministre et membre du cabinet restreint pour briguer la mairie de Jérusalem ?
– Il est toujours difficile de répondre à la place de quelqu’un d’autre même si je connais parfaitement le candidat avec lequel je collabore depuis plusieurs mois. Elkin n’a rien abandonné, à ce jour il occupe toujours son poste de ministre et de membre du cabinet restreint de sécurité nationale. Jérusalem occupe une place primordiale pour le devenir de la Nation, et est indissociable de sa fonction de Ministre de Jérusalem qui lui confère l’expérience indispensable à la bonne gestion de la Capitale et à son développement. D’ailleurs, Elkin a déclaré publiquement qu’il souhaitait s’engager pour 2 mandats au moins et même si cela devait être son dernier poste en politique, il ne regretterait pas son choix !
– Vous figurez à la 4e place dans la liste municipale de Zeev Elkin. Est-ce, tout d’abord une place réaliste qui vous garantit de siéger au prochain Conseil Municipal ?
– D.ieu seul peut garantir ! Et encore Il peut toujours changer d’avis en cours de route ! 4e est une place cependant très réaliste étant donné que le maire sortant avait déjà 4 sièges et que lors du dernier conseil municipal 3 des 4 conseillers ont déjà transféré leurs sièges au ministre Elkin. Cela ne donne pas une garantie à 100 % mais c’est une belle avance.
– Si vous êtes élue au conseil municipal de Jérusalem, quelle fonction souhaitez vous remplir ?
– Conseillère municipale par exemple serait déjà pas mal ! Bien entendu je me suis déjà entretenue avec le Ministre et j’ai demandé à garder ma fonction, à savoir Chargée des affaires francophones, ce qui me permettrait de continuer à développer des relations diplomatiques avec toutes les institutions françaises en Israël et à l’étranger comme je l’ai fait durant cette dernière cadence et également d’être quelque part, l’ambassadrice française de Jérusalem. En outre, je souhaiterais prendre la direction du département de la Alya et de la klita, l’intégration des nouveaux immigrants, qui est un département à l’intérieur duquel il y a un énorme potentiel de développement et où il reste tant de choses à faire, comme par exemple ouvrir une école franco-israélienne sur le modèle de l’école Hartman, à la française avec une cantine, une salle de sport où les mamans pourraient déposer leurs enfants du gan à la 6e sans être obligées de courir dans 3 écoles le matin. Mais encore : ouvrir une maison de retraite francophone, participer à la création de logements à prix modérés pour tous les olim dans les premières années d’Alya, mettre en place des allègements de la arnona, la taxe municipale, pour ceux qui créent leur entreprise pendant les 5
premières années etc. En définitive, les idées de projets fusionnent avec mon hyperactivité qui pourra être bien utile pour les réaliser.
– Vous n’avez pas adhéré à Aleinou, qui a placé plusieurs candidats dans des élections pour les conseils régionaux municipaux et locaux.
– Yom Tov Kalfon ainsi qu’Arié Abitbol m’ont contactée il y a quelques mois pour me proposer de créer et d’être en tête de liste de Aleinou qui aurait été la liste des conseillers municipaux francophones. Peu de temps après, ils ont décidé d’opter pour une nouvelle stratégie en plaçant des français sur des listes existantes. Vu que j’étais déjà en place à la mairie ils ne pouvaient pas me « placer » ! Pour autant, j’ai reçu la semaine dernière en présence du Ministre Zeev Elkin, Ariel Picard, qui participe au projet et qui nous a accordé tout son soutien. Pour ma part, je ne suis en effet pas une candidate Aleinou mais félicite l’initiative de ces messieurs et leur souhaite une grande hatsla’ha.
– Est-ce que si vous êtes élue vous serez la représentante de la communauté francophone ou bien avez-vous d’autres ambitions ?
– Je ne peux avoir meilleure ambition que celle-ci, étant donné mon expérience à ce poste depuis 5 ans ! Evidemment je continuerai mon travail, non seulement au service des francophones mais aussi de tous les olim.
– Il reste moins de deux mois avant les élections : comment allez-vous orienter votre campagne ? Et sur quels thèmes ?
– J’organise un grand nombre de rencontres avec le public et l’échange qui en
découle est passionnant. J’adore parler avec mes électeurs et analyser la situation,
et par voie de conséquence, réfléchir avec eux et pour eux à des solutions aussi bien pertinentes que réalistes. Les membres de la communauté francophone me connaissent bien, je ne fais pas de promesses
sans être certaine de pouvoir les tenir. Aussi, comme je l’ai dit précédemment, je connais bien leurs attentes et je ferai, comme je l’ai toujours fait, tout mon possible pour les satisfaire. Je ne vais pas inventer des promesses de campagne pour faire plaisir à un électorat. Il y a des projets réalisables et d’autres que l’on rêve de réaliser. Je vais m’atteler à mettre sur pied ceux de l’ordre du réel.
– Vous avez été très proche du maire sortant Nir Barkat, comment laisse-t-il la capitale après dix années et quel sera son apport futur ?
– Faire un bilan de 10 ans de mandat en quelques lignes me paraît impossible. Nir Barkat a fait un travail sans pareil dans la ville et tous les résidents s’accordent à le reconnaître. Il a su respecter toutes les franges de la population, développer et créer des structures pour tous. Sur le plan touristique et budgétaire, il a créé une véritable révolution en dynamisant le tourisme et en réussissant à faire passer le
budget de la capitale en 10 ans de 80 millions de shekel à 800 millions ! Seul un maire avec de bonnes relations au gouvernement peut réaliser de telles prouesses et faire entendre sa voix. Avec le soutien du Premier Ministre Binyamin Nétanyaou et celui du Maire Nir Barkat, le Ministre Zeev Elkin est le seul candidat capable de perpétuer ce travail et rendre Jérusalem encore plus belle, encore plus forte et toujours unifiée.
PROPOS RECUEILLIS PAR DANIEL HAÏK

baise toi baise toi baise toi baise toi baise toi porn watch baise toi baise toi baise toi baise toi baise toi baise toi baise toi sex baise toi baise toi baise toi baise toi sex sex watch baise toi baise toi baise toi baise toi baise toi porn baise toi porn porn porn porn sex porn porn porn porn porn baise toi porn porn porn porn porn porn porn baise toi baise toi porn porn porn porn child porn child porn child porn porn porn child child porn child porn child porn child porn child porn child porn child porn child porn child porn child porn child porn child porn child porn child porn child porn child porn child porn child porn porn porn porn porn porn watch baise toi baise toi porn