7 Tevet 5779‎ | 15 décembre 2018

Lancement du prix Ilan Halimi à l’échelle nationale

La ministre de la Culture Françoise Nyssen a lancé officiellement, le 1er octobre, le prix Ilan Halimi, du nom de notre coreligionnaire assassiné en 2006 par le « gang des barbares ». L’objectif est de promouvoir, partout sur le territoire, les initiatives citoyennes de  jeunes contre l’antisémitisme. Le prix existe depuis 2014 dans le seul département de l’Essonne mais prend désormais une dimension nationale. Chaque année, des Français de moins de vingt-cinq ans seront ainsi récompensés pour des projets (pédagogiques, sportifs, artistiques…) visant à combattre les stéréotypes antijuifs. L’appel à candidatures a débuté aussitôt après
l’annonce de la ministre. Le jury chargé de départager les impétrants sera présidé par la femme de lettres Emilie Frèche, membre de notre communauté et auteure de deux livres sur l’affaire Ilan Halimi zal. Le premier prix sera remis le 13 février 2019 et renouvelé toujours à cette même date correspondant à l’anniversaire de la mort du jeune homme dans le calendrier civil. Françoise Nyssen a rappelé que dix autres Juifs avaient péri parce que Juifs au cours des dernières années et indiqué que cette initiative s’inscrivait dans le cadre du plan de lutte contre le racisme et l’antisémitisme présenté par le gouvernement en mars 2018.

A. G.