9 Heshvan 5779‎ | 18 octobre 2018

100% La’hayal : la joie et l’union brisent toutes les barrières

Il a quinze ans naissait 100 % La Hayal, répondant ainsi à un voeu fait par le Président, Daniel Pinto. L’ancien Grand Rabbin de France, Joseph Haïm Sitruk zatsal, et l’ancien Grand Rabbin d’Israël, Mordekhay Eliahou zatsal, avaient apporté leur précieux parrainage à l’association trouvant que c’était une création importante. Depuis, l’association a parcouru le pays en long et en large, distribuant des gilets polaires, des Tefillin ou des défibrillateurs, parcourant le pays d’est en ouest et du nord au sud pour apporter aux soldats des beignets pour Hanoucca – plus de 10 000 par an – ou des Michloa’h Manot à Pourim. Ainsi, c’est pour être fidèle à sa mission de générosité silencieuse que 100 % La Hayal a organisé cette année, durant les quatre jours de ‘hol Hamoëd, une fête de Souccot grandiose dans des bases d’unités combattantes de Tsahal, dont l’unité Magav. On appelle également Souccot « Sim’haténou », notre joie. A cette occasion, 100 % La Hayal avait apporté une Soucca, qui selon les préceptes de la Torah est une véritable protection divine : une Soucca démontable, géante et mobile pouvant contenir plus de 100 soldats. Un des souvenirs les plus poignants est ce jour où 100 % La Hayal a été invitée dans une base qui se trouvait au sud de la Mer Morte, dans l’Arava, une région désertique. Il faisait 50 degrés. La chaleur était si forte que des hommes avaient tendu un filet afin que les soldats puissent jouir d’une atmosphère ombragée. Après les bénédictions sur les quatre espèces – l’étrog ou
cédrat, le loulav ou palme de dattier, l’hadass
ou branche de myrthe et l’arava ou branche de saule – il y eut le discours de Daniel Pinto, le président de l’Association : « Les soldats que nous sommes venus soutenir aujourd’hui sont les garants de notre survie. Nous avons le devoir de les aider. Il suffit d’entendre les menaces qui fusent tout autour de nous pour comprendre et agir. Même si le pays est très sûr, protégé par Dieu et nos soldats, il ne faut jamais oublier notre devoir de solidarité ! Je profite des prières que nous avons faites ensemble sur les quatre espèces pour vous rappeler qu’elles sont le symbole de l’union du peuple, elles représentent les quatre sortes de Juifs que notre peuple comporte, et je peux vous affirmer que lorsque Machia’h
viendra, ces quatre Juifs différents inhérents au peuple seront réunis, et la Délivrance finale ne laissera aucun Juif sur le côté. Le devoir de chaque Juif est de se sentir responsable d’un autre Juif. Ce qui explique notre engagement sans relâche. 100 % La Hayal est comme Souccot, un combat continu qui nous rappelle notre devoir. Aider les soldats de façon permanente, les faire participer à la joie de Souccot nous obligent à comprendre ce que les mères juives nous donnent. Aider ces soldats, qui sont là pour assurer notre défense, c’est faire honneur
à notre Histoire et à notre pays. Souvenez- vous de ces mots : les pères donneront leur coeur aux enfants et les enfants ramèneront leur coeur à leurs pères. Nous sommes redevables à ces jeunes soldats car ils portent en eux nos valeurs. Grâce à eux le peuple juif deviendra la lumière des peuples, et croyez-moi, il n›a pas fini
d’étonner le monde. » Ces soldats sont les gardiens du peuple juif. Nous devons les préserver comme on préserve un ultime trésor. La défense d’Israël
concerne chacun d’entre nous. C’est pourquoi nous avons besoin de vous, ils ont besoin de vous ! 100 % La Hayal sera toujours près d’eux, jamais nous ne les oublierons. Ce combat est aussi votre combat ! Soyez généreux car quand vous ouvrez votre coeur pour eux, c’est aussi pour vous que vous le faites. En aidant les soldats de Tsahal, c’est le peuple juif tout entier que vous aidez.
100% La Hayal Président Daniel Pinto
En France : BP17 – 75921 Paris cedex 19
Tel : 06 09 44 31 25
En Israël : 19/22 Shlomo Hameleh 42267
Netanya
Tel : 054-4520048
www.lahayal.org lahayal@hotmail.fr

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire