sohbet hattı numarası seks hattı numara istanbul escort bayanlar sohbet hattı numaralar seks hattı numaralar" ucuz sohbet hattı numaraları sohbet hattı sex hattı telefonda seks numara sıcak sex numaraları sohbet hattı canlı sohbet hatları sohbet numaraları ucuz sex sohbet hattı numaraları
yeni casino siteleri
2 Kislev 5783‎ | 26 novembre 2022

Les réserves naturelles près de Gaza affectées par le terrorisme palestinien

Palestinian protesters burn tires during a demonstration on the Gaza-Israel border, in Rafah, the southern Gaza Strip on September 7, 2018. Photo by Abed Rahim Khatib/Flash90 *** Local Caption *** ôìñèéðéí îôâéðéí öîéâéí ùøåôéí òùï øöåòú òæä âáåì éùøàì øôéç ãâì ôìñèéï àáðéí æåø÷éí äôâðä òåèó òæä

Ces dernières semaines ,l ’Autorité israélienne de la nature et des parcs a commencé à évaluer
les dommages écologiques et financiers causés par les nombreux cerfs-volants et ballons incendiaires envoyés par les Palestiniens à la frontière de Gaza. Les quatre mois de violence orchestrée par le Hamas dans le sud ont causé des dégâts effroyables : quelque 32 000 dounams réduits en cendres. Le rapport a révélé que 12 086 dounams de parcs nationaux et de réserves naturelles, 9 873 dounams de terres appartenant au KKL, 4 237 dounams de champs agricoles et 6 085 dounams de terrains ont été brûlés. Depuis le début des incendies criminels, 14 % de toutes les réserves naturelles de la région bordant Gaza ont été détruits par le feu. Les zones les plus touchées sont celles du cratère Beeri, brûlée à 78 % et de Kurkar Niram, calcinée à 77 %. Cinquante pour cent de la réserve naturelle de Karmiya, 30 % de celle de Rekhess Gvaram, 27 % du parc de Nahal Grar et 21 % de la réserve naturelle de Besor ont également
été ravagés par les incendies.

N. G.