6 Elul 5778‎ | 17 août 2018

Le ‘HinoukhAtsmaï fête ses 65 ans !

Young students seen learning in the classroom at the opening of the new school year at the "Maor Israel" Shas school for ultra orthodox jewish boys, in Ramot, Jerusalem, September 4, 2016. Photo by Yonatan Sindel/Flash90 *** Local Caption *** חרדי חינוך ש"ס מאור ישראל לימודים ילדים חרדים

Le 13 Sivan 5713 / 1953, au cours d’une grande réunion historique qui s’est tenue à Tel-Aviv sous la présidence des maîtres de l’époque et de nombreuxRabbanim, le ‘HinoukhAtsmaï a été créépar l’Assemblée des Sages. Parmi eux, se trouvaient aussi bien des maîtres du monde des Yéchivot lituaniennes (RavYé’hezkelAvramsky, Rav EliezerYéhoudaFinkel, RavYé’hezkelSarné…) que ceux du courant ‘hassidique (le Admour de Gour, le Admour de Viznitz…)
Bref rappel historique : En 1953, la réforme du système scolaire a réuni les courants scolaires sous deux branches : les écoles publiques du réseau Mamlakhti (national) et celles du Mamlakhti-Dati (national-religieux), dirigées, subventionnées et supervisées par le Ministère de l’Education.
Parallèlement, il y avait les écoles de la Agoudat Israël qui constituaient à l’époque un courant annexe. Celles-ci ont refusé de s’intégrer aux réseaux des écoles d’Etat et ont préféré maintenir leur indépendance afin que l’Etat ne s’ingère pas dans les programmes scolaires… C’est ainsi que le ‘HinoukhAtsmaï a vu le jour afin de préserver la pureté de « la petite fiole d’huile » et de ne pas risquer de l’exposer aux influences des cultures étrangères. Bien entendu, la création de ce réseau indépendant n’a pas été si aisée. Mais les difficultés d’ordres financiers et autres n’ont pas empêché les Rabbanim de franchir le pas en affirmant leur indépendance afin d’assurer une éducation juive authentique aux générations futures. Convaincus de la noble cause qu’ils défendaient, ils n’ont pas épargné d’efforts pour assumer cette charge et récolter les fonds nécessaires pour développer ce réseau, quitte à se rendre en Europe ou aux Etats-Unis. Et c’est certainement ce dévouement remarquable des fondateurs du ‘HinoukhAtsmaï, convaincus de l’ampleur de leur mission, qui a permis à ce réseau scolaire de fleurir et de transmettre avec authenticité le flambeau de notre Torah à de nombreuses générations.
A ce jour, ce réseau scolaire indépendant réunit les établissements scolaires qui s’identifient aux courants orthodoxes ashkénazes, à savoir, l’Agoudat Israël et le DéguelHatorah. Il comporte aussi bien les écoles « Beth Yaacov » pour filles issues de milieux religieux que d’autres institutions scolairesdestinées à un public pratiquant ou traditionaliste qui souhaite transmettre une éducation juive à leurs enfants : c’est notamment le cas des institutions Chouvou, NétivotMoché et beaucoup d’autres établissements dispersés au large du pays. L’ensemble des écoles affiliées au ‘HinoukhAtsmaï accueille actuellement près de 100 000 élèves.
Y.L