12 Sivan 5778‎ | 26 mai 2018

Inédit en France !

Yad Mordekhaï organise, le 13 mai prochain, deux cycles d’étude pour les professionnels de santé sur le thème : « Pratiques médicales, Halakha et Ethique ». Pour en savoir plus, Haguesher a rencontré le docteur Kissous, l’un des principaux organisateurs de cet évènement.
Haguesher : Comment l’idée de ce séminaire médical est-elle née ?
Docteur Kissous : Nous, médecins et dentistes, sommes souvent confrontés à des problèmes éthiques et halakhiques. Avec quelques amis, nous avons recensé certaines zones d’ombre inhérentes à nos métiers :
Quels sont les rôles des professionnels de santé ?
Soigner, est-ce manquer de confiance en D.ieu ?
Jusqu’où va notre devoir d’accompagner le malade ?
La PMA, oui ! Mais jusqu’où ?
Les traitements dentaires provisoires peuvent-ils invalider un mikvé ?
L’orthodontie pour adultes pose-t-elle des problèmes halakhiques ?
Nous nous sommes adressés à Yad Mordekhaï Conférences qui a conçu pour nous cette matinée de formation. Le 13 mai, beaucoup d’idées reçues risquent d’être balayées…
Haguesher : Qui interviendra lors de cette matinée ?
Docteur Kissous : Pour parler au corps médical, Yad Modekhaï a réuni pour la première fois deux conférenciers de grand talent :
– Rav Elie Dreyfuss, spécialiste des questions de pureté familiale. Il a été l’élève du Possek Hador, Rav Chmouël Wosner zatsal. Il traitera des pratiques médicales et dentaires et de leurs implications halakhiques.
– Rav David Benichou, Roch Yechiva de la Yechiva Avi Ezri au sein des Institutions Yad Mordekhaï. Il dispense également le fameux cours du mardi soir sur la paracha de la semaine, rue Pavée. Il traitera le thème de « La médecine et la confiance en D.ieu » et ce, tant du point de vue du patient que du praticien.
Haguesher : Pouvez-vous nous en dire plus ?
Docteur Kissous : Malheureusement, en France, trop souvent, on sépare le domaine « religieux » du domaine professionnel… La réflexion morale et éthique doit être au cœur de notre travail. Rav Bénichou abordera le sujet de l’épreuve dans la confiance en D.ieu :
– L’épreuve du patient confronté à sa maladie.
– L’épreuve du praticien confronté à la souffrance de son patient.
Haguesher : Comment est-il possible d’organiser une seule conférence pour médecins et dentistes ?
Docteur Kissous : En pratique, 2 mini-séminaires, un pour les dentistes et un pour les médecins, se tiendront parallèlement au 11, rue Pavée à partir de 9h15.
Haguesher : Quel est le déroulement de ces deux séminaires ?
Docteur Kissous : Les dentistes assisteront à une première conférence avec Rav Dreyfuss, puis à une seconde avec Rav Bénichou.
Les médecins écouteront Rav Bénichou en premier, puis rav Dreyfuss conclura leur séminaire.
Un brunch clôturera cette session de formation. Ce sera l’occasion d’échanger en toute convivialité.
Haguesher : Rav Dreyfuss assurera la partie halakhique. Quel est le programme pour les médecins ?
Docteur Kissous : La conférence de Rav Dreyfuss comportera deux parties :
Natalité et pureté familiale.
La PMA, possibilités halakhiques et éthiques.
Haguesher : Quel rapport, alors, entre la pureté familiale et les soins dentaires ?
Docteur Kissous : Cela peut-paraître étonnant… Certains dentistes vont découvrir ou redécouvrir que les traitements provisoires, les implants ou les dispositifs d’orthodontie peuvent avoir des conséquences halakhiques inattendues.
Haguesher : Ces conférences sont-elles ouvertes aux professionnels de santé hommes et femmes ?
Docteur Kissous : Evidement, oui. 62 % des jeunes médecins sont des femmes. Peut-on aborder le sujet de la pureté familiale sans s’adresser également aux dames ?
Haguesher : Cette conférence est-elle une première ?
Docteur Kissous : Oui, C’est une première en France. En Israël, ces séminaires sont en passe de devenir monnaie courante.
Haguesher : Comment s’inscrire ?
Docteur Kissous : Les professionnels peuvent réserver dès à présent en s’adressant à HYPERLINK « mailto:contact@yadmordekhai.com »contact@yadmordekhai.com ou au 06 41 68 50 53. Nous sommes à leur disposition pour tout renseignement complémentaire.
Haguesher : Un dernier mot pour conclure ?
Docteur Kissous : Rendez-vous dimanche 13 mai à 9h15.
Propos recueillis par Aucher AMAR

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*