8 Iyyar 5778‎ | 23 avril 2018

De l’Algérie à la France – partie 2

Suite de l’épisode précédent – Paris.

Haguesher : Comment s’est passée votre arrivée en France ? Cela a dû être difficile avec 5 petits…

Mme B. : Nous avons débarqué à Seth et de là, nous avons pris la route en voiture pour la capitale. Je m’occupais des petits tant bien que mal – mon mari a mis du temps à trouver un emploi quand nous nous sommes installés à Paris grâce à l’aide d’un cousin à lui. Sans son aide d’ailleurs, j’ignore ce qu’on serait devenus. Il savait que nous fuyions un danger immense et que notre traumatisme l’était tout autant. Il a été très compréhensif. Je voudrais ici lui rendre hommage, même s’il n’est plus de ce monde. Après plusieurs mois passés chez lui, nous avons pu emménager dans un appartement correct car, postier de métier depuis Oran, il avait enfin réussi à se faire muter. On a ensuite passé sept années plutôt agréables, on était bien là-bas. Seul l’aîné âgé de 6 ans au moment où nous quittions Oran était scolarisé ; il fallait donc trouver une école, tant pour lui que pour les plus jeunes qui devraient bientôt le rejoindre.

A suivre…

N.I.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*