11 Tishri 5779‎ | 20 septembre 2018

La technologie au service d’Israël

Les drones, on connaît. Enfin, on croit connaître. Lors de la Guerre de Kippour, on s’est aperçu qu’on manquait cruellement d’information en temps réel, et ce fut le déclencheur de nombreuses recherches appliquées.

Israël a besoin de 10 000 ingénieurs pour être au niveau de la haute technologie (on compte sur l’alya de France pour atteindre le but d’innover dans l’industrie aérospatiale).

D’autres pays moins développés savent tout autant mettre au point des avions sans pilote, mais Israël reste le plus innovant : il a su intégrer cette technologie à d’autres avancées dans le domaine de l’armement. Seules des armées modernes telles que Tsahal peuvent intégrer de tels systèmes, et c’est pour cela que les pays occidentaux ont été les seuls à les acheter, même si notre pays garde l’avantage.

N.I.