15 Adar 5781‎ | 27 février 2021

Pologne : documents de la Yéchivat ‘Hakhmé Lublin mis au jour

La Yéchiva ‘Hakhmé Lublin a été fondée en 1930 par le Rav Méïr Shapira (instigateur de l’étude du Daf Hayomi) et accueillait 400 étudiants. En 1939, les Allemands ont fermé ses portes, tel qu’un extrait de la presse allemande nous le décrit : « c’était une fierté toute particulière de détruire cet institut talmudique, réputé pour être le plus grand de Pologne. Nous avions jeté dehors tous les livres saints des Juifs et nous y avions mis le feu. Pendant près de 20 heures, les flammes se déchaînaient, les Juifs de Lublin se tenaient à proximité et pleuraient… l’orchestre de l’armée y fut convié et les sons de la musique ‘étouffèrent’ les cris des Juifs ». L’ennemi allemand avait malheureusement saisi que la source de vie de la Yéchiva se situait dans ses livres d’étude et non pas dans ses murs. Ainsi, jusqu’à ce jour, la bâtisse de la Yéchiva est restée intacte tandis que ses livres furent malheureusement réduits en cendres. Ces dernières semaines, des recherches ont été entreprises pour repérer les manuscrits ou les livres qui auraient pu échapper aux griffes nazies et qui se trouveraient dispersés aux quatre coins du globe. Le Pr Moché Pinchok qui se tient à la tête du centre Moreshet Israël de Nétanya dirige ces enquêtes et se charge, entre autres, de traduire en hébreu les nombreux documents qui se trouvent archivés à la mairie de Lublin. L’un des documents qu’il a repéré est une fiche Pologne: documents de la Yéchivat ‘Hakhmé Lublin mis au jour d’inscription d’un jeune homme de 16 ans, nommé Shlomo Kleïmitz datant de 1935. Voici quelques exemples de questions auxquelles le candidat devait répondre: son programme d’étude des deux dernières années, le nombre de pages de Guemara apprises par cœur, les lois du Choul’han Aroukh apprises par cœur, son aptitude par le biais du « pilpoul » à déduire des ‘hidouchim, la profession de ses parents, le montant de la scolarité mensuelle qu’ils pourraient verser à la Yéchiva. Au dos de la fiche d’inscription, figuraient les lettres de recommandation rédigées par ses maîtres… et la décision de la direction de la Yéchiva y était également inscrite : « Nous ne pouvons ad-mettre de nouveaux élèves par manque de place ». Le Pr Pinchok a poursuivi ses recherches pour retrouver les traces du jeune homme et il s’est avéré qu’il est mort à Treblinka en 1942, à l’âge de 24 ans.L’immeuble de la Yéchiva de Lublin attire de très nombreux visiteurs et bien que cette institution n’ait fonctionné que pendant près de 9 ans, elle reste le symbole du riche patrimoine juif de l’Europe d’avant-guerre.

Y.L.

baise toi baise toi baise toi baise toi baise toi porn watch baise toi baise toi baise toi baise toi baise toi baise toi baise toi sex baise toi baise toi baise toi baise toi sex sex watch baise toi baise toi baise toi baise toi baise toi porn baise toi porn porn porn porn sex porn porn porn porn porn baise toi porn porn porn porn porn porn porn baise toi baise toi porn porn porn porn child porn child porn child porn porn porn child child porn child porn child porn child porn child porn child porn child porn child porn child porn child porn child porn child porn child porn child porn child porn child porn child porn child porn porn porn porn porn porn watch baise toi baise toi porn