7 Elul 5778‎ | 18 août 2018

Un père de famille tué dans les territoires

C’est seul dans sa voiture, en rentrant chez lui à ‘Havat Elad, que Raziel Sabbah a été tué à bout portant de 22 balles par deux Palestiniens qui l’avaient doublé dans ce but.

Il laisse une épouse désemparée de 35 ans et 6 enfants, dont le dernier n’a que 6 mois.

Lors de la Lévaya, des cris « Vengeance ! » se sont faits entendre, témoignant de l’indignation autant que du désarroi que ressentent les habitants, voisins et amis.

Elle lance à Nétanyaou : « Nous ne voulons pas vivre comme des voleurs, nous sommes chez nous ! »

Encore une tragédie qui ne fait que souligner l’ampleur du manque de sécurité dans ces localités.

Neïla Ifrah