7 Adar 5778‎ | 22 février 2018

La Jordanie investit 2 millions de dollars dans un pipeline commun avec Israël

The new border fence between Israel and Jordan, near Eilat, in Southern Israel, on October 18, 2017. Photo by Yaniv Nadav/Flash90 *** Local Caption *** נוף רמת הגולן גבול ישראל ירדן אילת דרום

La Jordanie a alloué environ 2,1 millions de dollars au budget national de 2018, pour un gazoduc reliant le Royaume hachémite à Israël. En septembre 2016, la National Electric Power Company (NEPCO) de Jordanie et Noble Energy possédant 39% du champ de gaz naturel Léviathan, ont signé un accord pour importer d’Israël 40% des besoins de production d’électricité du Royaume. Une déclaration publiée à l’époque par la NEPCO indiquait que cette collaboration « améliore les possibilités de coopération régionale et fera de la Jordanie une partie du projet de l’UE et de l’Union pour la Méditerranée d’utiliser les gisements de gaz découverts en Méditerranée orientale ». Ce qui a donné accès à la Jordanie aux gisements de gaz exploités dans les eaux territoriales d’Israël, de Chypre et d’Égypte. Mais des manifestations ont été organisées dans la capitale jordanienne Amman, contre ces projets d’importation d’hydrocarbure israélien. Le Comité contre la normalisation avec Israël a appelé, en vain, à arrêter les négociations avec l’Etat hébreu.

Noémie Grynberg

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*