9 Heshvan 5779‎ | 18 octobre 2018

La LICRA en guerre contre le patron de Rivarol

Trop, c’est trop. La Ligue internationale contre le racisme et l’antisémitisme (LICRA) vient de diffuser sur Internet une vidéo parodique, pour dénoncer la propagande néo-pétainiste à laquelle se livre le patron de l’hebdomadaire fascisant Rivarol, Jérôme Bourbon. L’association exige également la suppression de son compte Tweeter –toujours actif malgré des signalements à répétition – auprès de l’opérateur numérique. Parmi les nombreux messages incriminés, qui, en principe, tombent sous le coup de la loi : « Refusons l’antinazisme primaire. Il peut conduire au pire. Aux heures les plus sombres de notre histoire, celles que nous vivons aujourd’hui ». Ou encore : « Le Führer était proche des gens. On raconte qu’un enfant s’étant fait mal en heurtant une chaise, Hitler avait aussitôt donné des tapes à la chaise coupable. N’est-ce pas touchant ? »

Dans la vidéo en question, Jérôme Bourbon est représenté sous les traits de feu le comédien Jacques Villeret, grimé en maréchal allemand dans le célèbre film « Papy fait de la résistance ».

Catholique intégriste, antisémite obsessionnel et nostalgique de Vichy, le directeur de Rivarol aime autant le FN « à l’ancienne » et Jean-Marie Le Penqu’il abhorre sa fille Marine, soupçonnée d’être « vendue » aux Juifs.

 

Axel Gantz