8 Tevet 5779‎ | 16 décembre 2018

Les Américains opposent leur veto à une condamnation de la déclaration de Trump par l’ONU

Le Conseil de Sécurité des Nations Unies s’est heurté dans la nuit de lundi à mardi au veto américain dans ses tentatives de faire valider une résolution condamnant la proclamation de Donald Trump sur Jérusalem. 14 des 15 pays membres du Conseil ont voté en faveur de cette condamnation, mais les Américains ont utilisé leur veto et la résolution n’est pas passée. Dans son intervention devant le Conseil, l’ambassadrice américaine à l’ONU Nikky Haley a déclaré : « La proclamation du président Trump à propos de Jérusalem s’inscrit dans la logique. Aucun autre pays ne dictera aux Etats-Unis où installer son ambassade. Ce type de résolution est exactement la preuve que l’ONU cause plus de dégâts qu’il n’apporte de solutions dans le dossier israélo-palestinien. » L’ambassadeur d’Israël à l’ONU Danny Danon a vivement dénoncé cette résolution : « Les membres du Conseil de Sécurité peuvent continuer à voter des résolutions de ce type, cela ne changera pas le fait historique que Jérusalem est la capitale de l’Etat d’Israël. » Réagissant à ce veto américain, le Premier ministre Nétanyaou a salué l’action de Nikky Haley et lui a déclaré : « Durant cette fête de ‘Hanoucca, vous vous êtes exprimée avec la fierté des Maccabim et vous avez allumé la lumière de la Vérité. Merci beaucoup ! »

Daniel Haïk