10 Tammuz 5781‎ | 20 juin 2021

Etudiantes enceintes : renseignez-vous

Parmi les phénomènes connus dont souffre chaque étudiant : l’heure très matinale du lever pour se rendre en cours ou pour réviser ses examens, de longues journées, où la plupart des étudiants passent de l’école au travail ; le manque de concentration en raison de la grande quantité de cours et de connaissances à intégrer, etc. La liste est longue.

Outre les conseils santé que vous connaissez (cela vaut mieux !) pour renforcer votre corps, vous maintenir en forme et passer une bonne journée de cours en surmontant fatigue et sentiments de faiblesse, sachez, concernant vos droits, que :

  • dans chaque établissement universitaire, il y a un coordinateur pour un étudiant en fertilité, en grossesse, en accouchement, en adoption ou en service de garde. Le coordinateur s’engage à maintenir le secret médical et peut assister tout le processus au cours des études.
  • une étudiante enceinte a le droit d’être absente de 30% de toutes les sessions du cours auquel la participation est requise, si les raisons de l’absence sont liées à la grossesse.
  • un établissement d’enseignement supérieur ne peut refuser à une étudiante qui a été absente de ses études pendant au moins 21 jours au cours du semestre en raison d’une grossesse, le droit de recevoir une bourse dont le critère d’admission est la durée des études
  • une étudiante qui a été absente de l’école pendant au moins 21 jours durant le semestre en raison d’une grossesse a le droit de prolonger ses études en deux semestres sans payer les frais de scolarité.
  • une étudiante qui était absente des études au moment de la soumission d’une tâche ou liée à celle-ci en raison d’une grossesse a le droit de la soumettre dans les sept semaines suivant la fin de l’absence si elle était absente pendant au moins 21 jours
  • un étudiante absente pour cause de grossesse a le droit de passer un examen spécial
  • une étudiante qui a été absente de ses études pendant au moins 21 jours durant le semestre en raison de sa grossesse a le droit de photocopier ou d’imprimer le matériel perdu
  • une étudiante qui a été absente d’un cours pendant au moins 21 jours en raison d’une grossesse a le droit de l’annuler et de se le faire rembourser sans frais
  • à partir du septième mois de grossesse jusqu’à un mois après la naissance, l’université doit fournir un stationnement gratuit aux étudiants près du campus.
  • L’étudiant conjoint d’une étudiante qui a été absente pendant au moins 21 jours au cours du semestre en raison d’une grossesse a droit à une exemption de participation par semaine
  • une étudiante enceinte qui n’a pas réussi l’examen ou n’a pas postulé pour un cours pré-requis pour un cours avancé pour des raisons liées à la grossesse est admissible à étudier dans le cours de perfectionnement
  • une étudiante qui a été absente d’un cours de laboratoire, séminaire, visite, atelier ou formation pratique pendant au moins 21 jours dans un semestre en raison d’une grossesse a le droit de rattraper, d’être exemptée de participation ou d’y participer à une date ultérieure

Enfin, n’oubliez pas qu’en tant qu’étudiante, vous avez l’appui du Syndicat des étudiants pour tout problème que vous pourriez rencontrer.

Neïla Ifrah