7 Tevet 5779‎ | 15 décembre 2018

Plus de 300 morts dans le Sinaï lors d’une attaque de Daesh

C’est la première fois que le monde arabe est frappé avec une telle ampleur : vendredi dernier, jour de prière pour les musulmans, 30 soldats soupconnés d’appartenir aux rangs de Daesh, armés de fusils et brandissant le drapeau de l’Etat Islamique, ont fait 305 morts dont 27 enfants, et 128 blessés dans une mosquée du Sinaï égyptien.

L’armée égyptienne et le ministère de l’Intérieur, ont déclaré que des dizaines de terroristes avaient été tués dans des frappes aériennes, et que les attaques des bastions des terroristes dans le nord de la péninsule du Sinaï se poursuivraient. Le président égyptien al Sissi a tenu une réunion avec le cabinet de sécurité de son gouvernement et a décrété 3 jours de deuil national, alors que le niveau d’alerte a été élevé dans toute l’Egypte ; la chaîne télé Al-Arabiya a quant à elle, signalé que la route internationale entre Rafah et El Arish avait été fermée.

L’EI n’a toujours pas revendiqué l’attentat.

Neïla Ifrah