29 Kislev 5778‎ | 17 décembre 2017

Israël, un pays qui rajeunit

Ultra Orthodox kids from the Kretshnif (Hasidic dynasty) take part at Shavuot celebrations ahead of the Jewish holiday of Shavuot in the city of Rehovot, May 29, 2017. Photo by Yossi Zeliger/Flash90 *** Local Caption *** חרדים ילדים בנים שבועות חגיגות תהלוכה ספר תורה

A l’occasion du 20 novembre, date de commémoration de la journée internationale de l’Enfant, le bureau national des statistiques israélien a fourni des données importantes sur le nombre d’enfants israéliens par rapport à l’ensemble de la population nationale. A la fin de l’année 2016, on recensait en Israël quelque 2,85 millions d’enfants et adolescents âgés de 0 à 17 ans, dont la moitié vivait dans le centre du pays.

Parmi les grandes agglomérations israéliennes, celle où la proportion d’enfants est la plus importante est Beth Shemesh, avec un taux de 51,8% d’enfants parmi l’ensemble de la population. La ville de Bné Brak se hisse en seconde position, avec 47,3%. A Jérusalem, les enfants représentent près de 40% de l’ensemble des habitants de la capitale, tandis qu’à Tel Aviv ou à Bat-Yam, ils constituent une frange mineure de la population locale, environ un cinquième seulement.

Si l’on se focalise sur les petites villes, c’est à Modiin Illit que la proportion d’enfants est à  son summum, avec un taux de 64,4%, légèrement devant Bétar Illit (61,7%) et Elad (60%).

En 2016, 181 405 naissances ont été enregistrées en Israël, et l’indice de fécondité se situe à 3,11, soit de loin supérieur à l’ensemble des pays occidentaux.

Y.L

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*