29 Kislev 5778‎ | 17 décembre 2017

Pas d’entrée en Israël pour les élus français pro BDS

Israël a refusé, lundi 13 novembre, l’entrée de son territoire à des élus français de gauche, dont Clémentine Autain et Danièle Obono, qui projetaient durant leur séjour de rencontrer le détenu palestinien et ancien chef des Tanzim, Marouan Bargoutti dans sa prison et lui exprimer leur soutien. C’est le ministre de l’Intérieur Arie Derhy, qui a annoncé qu’il n’autorisera pas leur entrée, et qu’il se référait en ce sens aux directives lancées par le ministre de la Sécurité intérieure et des Affaires Stratégiques, Guilad Ardan. Ardan, qui est chargé de la campagne anti boycott d’Israël, a décidé d’interdire l’entrée du pays aux militants BDS. Ce groupe d’élus français, dont des députés et des élus locaux, devait se rendre en Israël du 18 au 23 novembre prochain. Les autorités israéliennes ont suggéré à ces élus de ne pas prendre l’avion pour Israël. Il faut souligner que c’est Sammy Gozlan et son Bureau de Vigilance et de lutte contre l’antisémitisme, qui ont révélé pour la première fois les intentions de cette délégation, permettant ainsi d’alerter les autorités israéliennes.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*