29 Kislev 5778‎ | 17 décembre 2017

Israël célèbre l’arrivée de son 3 millionième touriste

Thousands of people stand in line at the departure terrminal at Ben Gurion International airport on March 2, 2017, after earlier today the luggage-checking system breakdown, forcing Ben Gurion security stuff to to check luggage manually. Photo by Flash90 *** Local Caption *** ðúá''â òåîñ ú÷ìä úåø àðùéí áï âåøéåï ùãä úòåôä

2017 aura été une grande année pour le tourisme israélien, qui a, pour la première fois, dépassé le seuil des trois millions de touristes. L’enthousiasme avec lequel les dirigeants du pays ont accueilli Loana Isac, la 3 millionième visiteuse arrivée en Israël depuis le début de l’année civile, prouve l’ampleur de ce succès.

 

Loana Isac avait décidé de venir pour la première fois en Israël avec son compagnon incognito, « pour se reposer » et découvrir en particulier le Neguev. Mais le ministre du Tourisme, Yariv Levin, en a décidé autrement, et l’a désignée comme 3 millionième touriste entrée en Israël depuis le début de l’année 2017. Et pour célébrer ce record, Mr Levin s’est déplacé lui-même mardi matin 7 novembre, dans le hall d’arrivée de l’aéroport Ben Gourion pour accueillir Loana, toute surprise de se retrouver sous le feu des projecteurs. L’heureuse « gagnante », venue de Roumanie, a eu droit, comme cadeau de bienvenue, à un trajet en limousine de l’aéroport à son hôtel, où l’attendait une suite surclassée, puis un tour en hélicoptère au-dessus du pays, entre autres activités spécialement prévues. Acheminée dès son arrivée à Jérusalem, elle a eu le privilège de visiter la tour de David à l’entrée de la vieille ville, avec un guide prestigieux qui n’était autre que le Premier ministre. En fait, Loana Isac est l’une des 63 000 touristes Roumains qui se sont rendus ces derniers 11 mois en Israël. Selon les données du ministère du Tourisme, le nombre de touristes roumains venus visiter Israël en 2017 est supérieur de 57% à celui de 2016 !

Déjà, Israël avait enregistré une hausse de 9% des arrivées de Français entre janvier et octobre, avec un total de 263 100 visiteurs, dont une augmentation de 46% rien qu’au mois d’octobre, due aux fêtes de Souccot, comparée à la même période l’année précédente, avec 37 000 vacanciers de l’Hexagone.

D’autres pays européens comme le Portugal ou la Pologne, l’Espagne, la Suède, l’Italie et l’Allemagne, ont également connu des hausses inédites vers l’Etat hébreu, avec respectivement +61% chacun, +92%, +86%, +71% et +73% sur la fréquentation touristique du mois d’octobre par rapport à l’année dernière. On note de même, sur l’ensemble de l’année, une augmentation accrue des arrivées en provenance de Russie. De plus, selon certaines estimations, le nombre de visiteurs chinois devrait dépasser les 100 000 sur les douze mois.

Et 2017 n’est pas encore terminée. D’ici fin décembre, le Ministère s’attend à 500 000 touristes supplémentaires pour les congés de ‘Hanoucca et de la nouvelle année civile. Notamment un quadruplement des villégiatures à Eilat cet hiver par rapport à la même saison 2016-2017, où le nombre d’étrangers y était de 70 000. Cette année, la station balnéaire en prévoit 280 000. Un record. Ce bond de fréquentation semble le résultat d’une campagne du ministère du Tourisme visant à payer aux compagnies de charters comme Ryanair et Wizz Air, une petite redevance pour chaque touriste directement transporté dans la ville de l’extrême pointe sud du pays. Sans compter que le nouvel aéroport de Ramon, à 18 kilomètres au nord d’Eilat, qui devrait être achevé dans les prochains mois, stimulera encore davantage le tourisme au bord de la mer Rouge.

En outre, du point de vue du trafic aérien global, l’aéroport Ben Gourion a totalisé 17,4 millions de voyageurs de janvier à octobre, soit 16% de plus que durant la période correspondante de l’année dernière. Autre record. Rien que El Al, avec ses 517 000 passagers, a vu son transport augmenter de 16% par rapport à 2016. Pour leur part, Turkish Airlines, première compagnie aérienne étrangère en Israël, a convoyé 110 000 touristes, soit 20% supplémentaires par rapport à l’année précédente, Israir était en troisième position, avec 90 500 passagers, suivi par Aeroflot et Arkia. « L’investissement massif et la coopération que nous avons développés avec les compagnies aériennes et les agences de tourisme du monde entier ont porté leurs fruits. Les retombées positives du tourisme ont rapporté 17 milliards de shekels (4 milliards d’euros) de revenus, et créé des milliers d’emplois. Les touristes qui viennent s’amuser sont des ambassadeurs pour Israël », a expliqué Yariv Levin. Le ministère estime que 2017 se terminera avec une augmentation de 20% du nombre d’arrivées dans le pays par rapport à 2016. De quoi augurer de belles perspectives pour l’avenir, notamment à l’aube des 70 ans de la création de l’Etat.

Face à ce boom général, le ministre a ajouté : « Nous sommes en train de faire un énorme bond en avant dans la construction de nouvelles chambres d’hôtel, suite à la hausse sans précédent du tourisme en Israël. Beaucoup d’hommes d’affaires investissent dans ce secteur ». Du coup, cette importante branche d’activité manque de personnel hôtelier. Le gouvernement envisage donc de lancer une vaste campagne, pour encourager le recrutement dans cette industrie qui participe grandement au dynamisme du pays tout entier.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*