29 Kislev 5778‎ | 17 décembre 2017

La commémoration de l’attentat du Bataclan, le 13 novembre 2015

Hier, s’est tenu un grand rassemblement à Paris, en présence du Président de la République Emmanuel Macron, mais aussi de François Hollande. Les hommages successifs ont été rendus dans un silence lourd, à l’appel du nom de chacune des jeunes victimes tombées sous les balles. L’actuel locataire de l’Elysée s’est rapproché des familles, plongeant un long regard dans leurs yeux empreints d’émotion. Il a étreint chaque parent avec chaleur, et on a pu voir que le geste a touché, puisque les larmes ont coulé toutes seules à ce moment précis. Tous, encore extrêmement affectés, répètent « plus jamais ça », mais aussi « nous ne cesserons pas de vivre; ils auraient gagné », faisant allusion au terroriste fou qui avait commis, ce vendredi soir de fête dans les cafés, ce carnage sans nom.

 

Neïla Ifrah

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*