3 Kislev 5778‎ | 21 novembre 2017

La colère de Meyer Habib contre Le Drian

Le député de la 8ème circonscription des Français d’Israël, Meyer Habib, a très fermement protesté auprès du chef de la diplomatie française contre la déclaration officielle du Quai d’Orsay du 25 octobre dernier en faveur de la libération du terroriste palestinien de nationalité française, Salah Hamouri. Dans une question adressée à Jean-Yves Le Drian, Meyer Habib, qui est vice-président de la commission des Affaires étrangères du parlement, a rappelé que Hamouri est membre du FPLP, mouvement responsable de l’attentat de la rue Copernic en 81, et qu’il a été reconnu coupable par la justice israélienne d’avoir projeté un attentat contre le rav Ovadia Yossef zatsal : « Comment vaincre le terrorisme si nous avons de l’indulgence envers des terroristes avérés ? » a demandé le député au ministre des Affaires Etrangères. Ce dernier, en réaction, s’est borné à déclarer laconiquement : « J’ai fait un communiqué et je l’assume ». Au cours de la même intervention, Meyer Habib a déploré que le Consul général de France à Jérusalem, ait récemment assisté à un concours de plaidoiries sur les Droits de l’homme dans les territoires palestiniens, durant lequel un prix a été remis à un palestinien qui a fait l’apologie du terroriste responsable de l’attentat contre la synagogue d’Har Nof à Jérusalem, qui a coûté la vie à 5 civils israéliens. A noter que Clémentine Autain, la députée d’extrême gauche des Insoumis, a déploré « les propos indignes de Meyer Habib contre la personne de Salah Hamouri », qualifiant ce dernier de « compatriote dont le seul crime est de combattre la colonisation israélienne ».

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*