29 Kislev 5778‎ | 17 décembre 2017

Achats en ligne : jusqu’à 75 dollars hors-taxe

Les achats en ligne explosent en Israël. Depuis quelques années, les chiffres du e-commerce connaissent une croissance annuelle de 22 % depuis 2013. En 2016, les ventes en ligne ont représenté 7 milliards de shékels, dont 2,9 milliards en importations personnelles. Pour protéger les producteurs locaux, le ministère des Finances s’est vu obligé de fixer un seuil à partir duquel il faudra acquitter une taxe douanière. Mais d’un autre côté, le gouvernement est bien conscient que les importations personnelles sont un moyen permettant aux consommateurs de faire face au coût de la vie en achetant à l’étranger des produits moins chers. Il a donc fallu trouver un équilibre entre les uns et les autres, et un comité a donc été formé dans ce but. Dirigé par Shira Greenberg et Shay Rinsky, celui-ci a fixé le maximum des achats personnels en ligne non taxés à 75 dollars. Mais nombre d’experts et plusieurs associations de consommateurs font remarquer que ce seuil est bien inférieur à la moyenne mondiale qui est de 200 dollars. Aux Etats-Unis, il a même été relevé jusqu’à 800 dollars. Il n’est donc pas exclu qu’une révision à la hausse de ce seuil intervienne dans les prochains mois.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*