21 Tammuz 5779‎ | 24 juillet 2019

Depuis l’espace, le nano satellite construit par des lycéens israéliens envoie ses premiers messages

Le  satellite Dukhifat-2,  mis  au  point  par  80 lycéens  israéliens,  lancé avec succès le 20 mars depuis Cap Canaveral, en Floride, a commencé à  entrer  en  service.  Construit  par  des  élèves  de  Herzliya,  Ofakim, Yeruham,  d’Ofra  en  Judée-Samarie  et  de  la  ville  bédouine  de  Hura, celui-ci va étudier la densité du plasma qui entoure la Terre entre 85 et  300 kilomètres  d’altitude.  D’un  poids  de  1,8 kg  et  de  dimensions modestes (10 cm x 22 cm x 72 cm), il utilise le champ magnétique de la  Terre  pour  se  maintenir  correctement  aligné.  Les  signaux  qu’il envoie  sont  reçus  au  Centre  scientifique  d’Herzliya  où  des  élèves analysent  ses  données.  Pour  rappel,  la  mise  au  point du satellite Dukhifat-2 fait partie d’un projet éducatif international, associant des scolaires   de   différents   pays   (Belgique,   Turquie,   Afrique   du   Sud, Australie,  Allemagne,  France,  Corée  du  Sud,  Israël).

DAVID  JORTNER