30 Tishri 5778‎ | 20 octobre 2017

Inauguration du Centre Communautaire Or Mena’hem au nom du Rabbi de Loubavitch à Ashdod

De nombreuses personnalités rabbiniques et politiques d’Ashdod et des environs ont assister, il y a quelques jours  à  l’inauguration  du  Centre  Communautaire  Loubavitch  de  Or  Menahem.  Parmi  ces  personnalités  on notait  la  présence  du  maire  de  la  vielle,  le  Dr  Yehiel  Lasri  qui  a  souligné  l’énorme  action  réalisé  par  le  rav Amar directeur de l’Institution Irgun Kesher, qui  voyait ce jour làla concrétisation de 12 années d’efforts afin de finaliser ce projet. Le Maire a rajouté que ce Centre est un exemple vivant de judaïsme dynamique capable de  rapprocher  les  cœurs  et  qu’il  servait  de  trait  d’union  entre  les  différentes  communautés.  modèle  de  judaïsme vivant qui rapproche tous les cœurs, et un trait d’union entre toutes les communautés, d’une part et avec ceux qui malheureusement ont perdu leur foi. Pour beaucoup ce centre s’impose comme un phare  qui guide ses  fidèles  vers  un  retour  à  la  foi.   Et  il  faut  mettre  ce  développement  au  crédit  du  rav  Menahem  AMAR  d’Ashdod, qui jamais ne ménage ses efforts pour la collectivité. Ainsi  un  mois  avan  chaque  fête,  5 000  enfants  sont invités à  participer  à  un  grand  rassemblement  organisé par le rav , une organisation sans failles, qui permet donc de recevoir tous les matins en plusieurs séances et quelques  fois  l’après-midi,  les  enfants  accueillis  par  des  bénévoles  dévoués  qui  réalisent  un  spectacle  dont les acteurs sont des professionnels et les enfants.Pour  Pessah,  toute  la  Haggadah  est  revisitée  avec  bien  évidemment  les  10  plaies,  la  sortie  d’Egypte,  la traversée de la MerRouge, etc. Après  l’explication  de  toute  la  Haggadah,  les  enfants  passent  aux  « travaux  pratiques »  et  participent  à  la cuisson de la matza chemoura. Ils en ressortent ravis avec le desir de renouveler l’expérience.  Le local aménagé s’est vite retrouvé trop exigüet le rav Amar, qui dirige l’association  Irgun Kesher , a lancé le  projet  d’un  nouveau  centre    communautaire  car  celui  qui  existe  actuellement   s’est  vite  retrouvé  exigu.  Le centre Communautaire a été rouvert  le 28 mars dernier dans le cadre d’un repas d’amis. Par ailleurs, tous les jours, une dizaine de ganim sont quotidiennement visités par Irgun Kesher. Le nouveau bâtiment de 3 niveaux comprend au sous-sol un Mikvé pour hommes, un centre interactif éducatif pour  les  enfants  d’Israël,  pour  protéger  et  sauver  l’identité  juive  de  nos  enfants.  Au  rez-de-chaussée,  la synagogue,  une  salle  d’étude  « Kolel »,  et  une  petite  synagogue  pour  les  jours  de  la  semaine.  Au  1er  étage une  grande salle de réception, salle  d’étude.  Les  bureaux  qui  gèrent toutes les  activités d’Irgun  Kesher  dans plus de 500 écoles et ganim publics. M. M S.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*