1 Tammuz 5777‎ | 25 juin 2017

Gaz off-shore : Israël et le Liban au coude à coude en haute mer

Depuis 1948, Israël et le Liban sont en état de guerre. En 2006, après la  « Seconde  guerre  du  Liban »,  un  cessez-le-feu  est intervenu,  matérialisé  par  la  résolution 1701  du  Conseil  de  Sécurité  l’ONU.  Cet  état de  « paix  précaire »,  souvent  remis  en  question  par  des  incidents  le long  de  la  frontière  israélo-libanaise,  pourrait  l’être  également  à cause  de  la  recherche   de  nouvelles  zones  d’exploitation  de  gaz effectués  par  les  deux  pays  à  proximité  de  leur  frontière  maritime. Pour   éviter   que   ce   dangereux   face-à-face   se   transforme   en affrontement,  Israël  a  demandé  aux  Etats-Unis  et  à  l’ONU  de  faire pression sur le Liban pour modifier les offres d’exploration pétrolière et  gazière  qu’il  entend  mener  dans  5 blocs  maritimes.  Trois  de  ces blocs  se  situent  à  la  frontière  maritime  d’Israël  et  chevauchent  les 800km² du territoire marin contesté par les deux pays. La résolution de  ce  problème  est  complexe,  tant  en  termes  de  droit  international, de protection de l’environnement que du respect des exigences de sécurité. DAVID JORTNER

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*