2 Tishri 5778‎ | 22 septembre 2017

La tombe du Ibn Ezra se trouverait-elle à Safed ?

Les  fouilles  effectuées  ces  dernières  semaines  dans  l’antique  cimetière  de  Safed  (Tsfat), pourraient avoir mis au jour la pierre tombale du célèbre rabbi Avraham Ibn Ezra. C’est dans le cadre de travaux de rénovation de certains carrés de ce cimetière que cette découverte a été  signalée.  Dans  ce  même  cimetière,  se  trouvent  les  tombes  du  Arizal,  de  l’auteur  du Choul’han  Aroukh,  Rabbi  Yossef  Karo,  de  Rabbi  Chlomo  Elkabets,  et  d’autres sommités rabbiniques. La tombe de Rabbi Avraham Ibn Ezra se trouverait à proximité de la grotte de ‘Hanna et de ses sept fils, de la sépulture de Rabbénou Béhayé et dautres contemporains du Rav Yossef Caro. Il y a de fortes  probabilités pour que si le Ibn Ezra était décédé en Terre d’Israël, il ait été enterré à Safed. En réalité, durant plusieurs siècles, le lieu de sa sépulture est resté  inconnu  et  différentes  hypothèses  concernant  le  lieu  de  son  décès  ont  été  émises. Rappelons que le Rav Avraham Ibn Ezra (1090 – 1165) fut l’un des grands Sages d’Espagne. Il a vécu à Tolède durant l’âge d’or du judaïsme séfarade. Réputé pour son commentaire sur la Torah,  il  a  également  été poète,  médecin,  mathématicien  et  connu  aussi  pour  ses  écrits  en astrologie et en astronomie. « Nous nous référons à cette découverte avec une double précaution, il y a toutefois plus qu’un signe probant, tant au niveau de l’emplacement que de la forme de cette pierre tombale et   des   inscriptions   qui   y   figurent.   Nous   poursuivrons   nos   investigations   en   analysant notamment  les  tombes  voisines  et leurs  dates  correspondantes »,  a  déclaré  le  Rav  Chmouel Eliyahou, grand rabbin de Tsfat.

Yokheved Levy

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*