23 Sivan 5779‎ | 26 juin 2019

« La croissance économique d’Israël est l’une des plus élevées de l’OCDE »

S’adressant aux membres du gouvernement le 19 février, le ministre des Finances Moché Ka’hlon a déclaré qu’Israël avait l’un des niveaux de  croissance  les  plus  élevés  de  tous  les  pays  de  l’OCDE : « On  se souviendra  de  l’année 2016  comme  l’une  des  meilleures  qu’Israël  ait connue. Nous  terminons l’année  avec  un  taux  de  chômage  particulièrement bas, tout en ayant réussi à réduire sensiblement notre déficit budgétaire.  Les  chiffres  montrent  que notre  croissance  profite  même aux  catégories  les plus  défavorisées.  Ces  bons  résultats  sont  à  porter au crédit de tous les membres du gouvernement… » Si ce satisfecit n’a provoqué  aucune  réponse  de  la  part  de  l’opposition,  nombre  d’observateurs  ont  cependant  noté  que  Yaïr  Lapid,  qui  fut  un  temps ministre des Finances, multiplie désormais les déclarations. Il a même délaissé  le  tee-shirt  noir  de  ses  débuts  pour  un  costume  cravate rendant   plus   crédible   sa   volonté   d’apparaître   comme   premier ministrable. Mais les chiffres sont à l’avantage du détenteur actuel du portefeuille  des  Finances,  d’autant  qu’Israël  vient  d’être  classé  à  la 36e place  à  l’indice  de  liberté  économique,  par  le  laboratoire  d’idées américain Heritage. Un classement où les Etats-Unis figurent à la 17e place et la France… au 74e rang. DAVID JORTNER