24 Sivan 5779‎ | 27 juin 2019

Mont du Temple : découverte d’un « coquillage » duquel était extrait le bleu azur (Tekhélét)

La semaine dernière, une trouvaille impressionnante a été signalée par le groupe d’experts en charge de trier, une fois par mois, le sable et autres détritus que les Musulmans font sortir du Mont du Temple. Cest dans ces monticules de sable, soigneusement tamisées, qua été découvert, avec grande surprise, un murex (mollusque marin de la famille des Muricidae) duquel était extraite la teinte Tekhélét -bleu azur. La présence d’un orifice sur ce murex prouve que son contenu en a été extrait. L’on suppose qu’il date de l’époque du Second Temple, soit de plus de deux mille ans. Ces hypothèses seront vérifiées sous les prochains jours, après avoir effectué une analyse minutieuse de cette découverte. Ce murex suscite un grand étonnement chez les archéologues dans la mesure où ce genre de mollusques marins se trouve en zone côtière et non pas sur des sites de montagne ! Plus de vingt murex percés, dont les teintes de bleu azur et de pourpre étaient extraites, ont été découverts le long des côtes méditerranéennes. Est-ce que cette trouvaille sur le Mont du Temple indiquerait que ce lieu abritait une fabrique de teintures ? Est-ce-que ce mollusque ressemble-t-il à celui décrit par nos Sages, duquel l’on se procurait la couleur Tkhélét pour la teinture des fils de Tsisit, des vêtements des Cohanim et des tentures du Beth Hamikdach ? Seules des recherches pointues menées par des experts en la matière pourraient répondre à ces questions!
Y.L