21 Av 5779‎ | 22 août 2019

« Les fabricants de tabac devraient être poursuivis pour crimes contre l’humanité »

Le vendredi 3 février, une vidéo-conférence organisée à Césarée par l’Association des médecins israéliens a retransmis l’intervention du Pr Judith Mackay. Il faut savoir que celle-ci, citoyenne britannique basée à Hong Kong, a lancé depuis 1984 une campagne internationale pour dénoncer les méfaits du tabac. Après avoir rappelé, chiffres à l’appui, que 40 % des fumeurs meurent des pathologies causées par les différents poisons et composants chimiques présents dans les cigarettes, elle a ajouté que les fabricants mettent sciemment des produits qui renforcent la dépendance. Elle a conclu en affirmant que « les fabricants de tabac devraient être poursuivis pour crimes contre l’humanité. » Depuis son engagement dans ce combat, le Pr Judith Mackay a publié plus de 200 articles et assuré 480 conférences à travers le monde, par le biais de Vital Strategies, une ONG qui vise à réduire la consommation de tabac dans les pays du Tiers-Monde. Au cours de la discussion qui a suivi la vidéo-conférence, les participants se sont interrogés sur la validité de sa proposition. En bref, il apparaît que les gouvernements mettront le tabac hors la loi quand le coût sociétal des maladies causées par la cigarette sera supérieur aux recettes fiscales versées par les compagnies qui les fabriquent… Là encore, la logique économique l’emporte sur la protection de la vie. DAVID J0RTNER